Publicité
Soutenez le magazine :
Publicité version papier

Trouver un emploi : 9 clés pour être percutant en 2016

En 2016, les modes pour aborder efficacement le marché de l’emploi ont changé. Google a remplacé le CV, le recruteur passe peu de temps sur votre CV, votre présence sociale compte plus que tout, mots-clés et e-réputation sont déterminants. Focus sur les caractéristiques du marché de l'emploi 2016 que vous devez intégrer dans votre stratégie pour être percutant.

Recevez les titres du mag
Gratuitement
dans votre boite mail.


1 – Google remplace le CV

Les recruteurs utilisent maintenant Google et LinkedIn pour rechercher des talents, au lieu de payer des bases de données ou des jobboards. En fait, de nombreuses entreprises procèdent de la même manière, et passent par un processus de sélection Google. Cela signifie que la première page de vos résultats sur Google compte plus que jamais pour provoquer une rencontre.
lecture recommandée Emploi : boostez votre visibilité sur LinkedIn

PUBLICITE

2 –  30 secondes par CV

Aujourd’hui, le CV est utilisé principalement dans le processus de sélection alors que les décisions réelles sont effectuées après des entretiens. Il y a souvent tant de candidats en lice pour un poste que les recruteurs et les chargés de recrutement numérisent les CV rapidement et passent en moyenne 30 secondes sur un CV.
A lire aussi Le CV daterait de 1482, et le vôtre?

3 – Votre présence sociale : un must

La preuve de votre existence sociale sur les réseaux, des témoignages sur votre cursus, ou des recommandations réduisent sérieusement le risque qui pèse sur chaque candidat. L’erreur de recrutement coûte très cher, certains estiment que le départ d’un recruté au bout de trois mois coûte à l’entreprise un an et demi de son salaire annuel. La notion de risque a grandi avec la conjoncture économique actuelle et les budgets serrés.
Lecture recommandée  Emploi : comment réseauter efficacement

PUBLICITE

4 – Formater CV et lettres

La plupart des entreprises ne reçoivent plus de CV sur papier et quand il arrive par email il n’est pas imprimé. L’entreprise et le cabinet de recrutement ne sont plus aussi équipés pour répondre à un courrier postal. Cela signifie que vous devez formater vos documents pour les rendre confortables à lire.

Fotolia_51816543_S-620x400

5 – Le CV utilisé en deuxième temps

Le CV n’est pas utilisé comme document d’introduction. En fait, le « Envoyez-moi votre CV » est souvent une demande qui arrive après une introduction. Et si le contact se fait sur un réseau, votre profil en ligne offre beaucoup plus d’informations qu’un curriculum vitae.
A lire aussi CV mon ennemi

6 – Mettre en valeur
votre + pour l’entreprise

Dans les années passées, l’envoi d’un CV ou la candidature à un poste se concentrait sur ce que le candidat recherchait. Ce n’est plus vrai. Maintenant votre démarche doit parler de la valeur que vous pouvez apporter à l’entreprise, et mettre en évidence dans quel délai elle aura un retour sur investissement.

7 – Le parcours atypique n’inquiète plus

Arrêts d’activité et expériences tentées sans succès ne sont plus aussi éliminatoires que ce qu’ils l’étaient. Non seulement l’employeur se rend compte qu’un cadre peut se lancer dans des initiatives professionnelles, mais il apprécie aussi que vous ayez fait preuve d’initiative et démontré un tempérament d’entrepreneur.
Lecture recommandée Comment présenter les périodes sans emploi dans votre CV

Quest-ce-qui-a-changé-dans-la-vente-Le-job-de-directeur-des-ventesCDM

8 – Les mots clés déterminants

Les logiciels d’identification des talents sur LinkedIn ont introduit une manière nouvelle de bâtir votre curriculum vitae. Parce qu’ils s’appuient sur des noms ou des mots-clés requétés par les recruteurs, le CV avec une bonne combinaison de mots-clés gagne le plus souvent. Si vous voulez réussir dans votre recherche d’emploi, concevez votre communication sur les réseaux sociaux à partir des mots que sont supposés demander les recruteurs.
A lire aussi Éléments clés d’un profil LinkedIn qui donne envie de vous contacter

9 – Marque personnelle et e-réputation

En 2015, même si vous ignorez encore ce qu’est votre e-réputation, vous en avez une. Les recruteurs et les chargés de recrutement sont à la recherche d’incohérences dans votre image ou votre communication qu’ils recoupent sur tous les supports à leur disposition, même si vous n’avez jamais touché un ordinateur, vous avez une marque personnelle et une réputation en ligne. Mieux vaut en prendre leur contrôle.
Lecture recommandée  Marque personnelle : cultivez votre différence pour être remarqué

Gratuit : recevez le Digest Hebdo tous les Samedis

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x