Publicité
Publicité

Les idiots font-ils de meilleurs leaders ?

Notre éducation pousse à culture de l’intelligence : dès le cours préparatoire, nous apprenons sagement à faire bien et à briller par nos connaissances. Celui qui s’échappe de ce système sera officiellement désigné du doigt ou plutôt des oreilles d’âne : « il faut écouter, suivre le chemin, apprendre, obéir… » Plus tard, lorsque nous faisons des études supérieures, si nous en avons la chance et l’envie, ce système continue. « A » remplace 20/20 et la belle dissertation remplace la dictée de mots. Eclairage intelligent sur les vertus de l'idiotie.

A quoi servent nos bagages cognitifs

Pourtant, lorsque nous arrivons à un poste à responsabilité, tout ce bagage de connaissances semble plutôt nous ralentir. Depuis Goleman* et son Intelligence Emotionnelle, ce n’est pas un scoop. L’intelligence émotionnelle nous sert beaucoup plus à réussir que les bagages cognitifs que nous avons accumulés. Gérer les collègues envahissants, parler à bon escient, être créatifs sont des qualités qui nous sont de suite demandées et jamais enseignées auparavant.

PUBLICITE

Le leadership grâce au cerveau droit

Pour Goleman,  entre autres réflexions, si un enfant est capable d’attendre à trois ans pour avoir deux bonbons plutôt qu’un, il aura beaucoup plus de chance de réussir dans la vie que s’il n’y arrive pas. Les dernières découvertes du leadership font d’ailleurs l’apologie du cerveau « droit » – qui en fait est au centre : pensée plus riche, visuelle, non verbale et créatrice, à la mode donc chez les leaders. Il vaut mieux le cultiver que d’être un ingénieur besogneux et vertical soumis à la pesanteur de sa hiérarchie…
Lecture connexe  Réussite : de quelle intelligence avez-vous besoin ?

Les idiots font-ils de meilleurs leaders CDM

PUBLICITE

Bill Gates recrute des paresseux

Et d’enclencher : les personnes avec plus de cerveau droit ont du mal avec les études, alors… Bill Gates aurait même dit qu’il recrute des paresseux afin que ceux-ci trouvent la manière la plus facile de faire les choses… C’est quoi ce… Qu’est-ce que nous allons bien pouvoir faire de toutes nos études ?

Comment je suis devenu idiot pour réussir

L’idiot de Dostoïevski a ouvert une brèche en montrant la puissance de l’humilité et peut être de la bonté. L’idée a fait des petits : « Comment je suis devenu stupide » de Martin Page raconte comment le fait de devenir stupide permet de réussir au travail. Le film « Les idiots » de Lars Von Triers raconte comment une bande d’intellectuels cherche leur idiot profond sans vraiment le trouver. [spoiler] Le seul personnage qui trouve son idiot profond est une dame un peu simplette qui a vécu un vrai drame dans sa vie et  finit par prendre le leadership du groupe… Dans un autre registre, Chris Gardner, dans « A la Recherche du Bonheur » parvient à devenir broker grâce à son bon sens et sa persévérance.
lecture recommandée  On n’a jamais empêché les gens de dire des c……..! 

De l’intelligence de l’idiotie

Enfin, le théoricien du management le plus pragmatique, Mintzberg** nous rappelle qu’enseigner le management à une personne qui n’a jamais manager, c’est comme enseigner la communication à quelqu’un qui n’a jamais vu un autre être humain….  Soit dit en passant, les grandes images de leaders ne sont pas forcément des gens intelligents.
Etes vous plutôt Spiderman ou Superman ?  Si vous êtes Spiderman, vous faudra-t-il tomber sur la tête ? Ou comme dans « J’adore Huckabees » vous frapper avec une masse ? Cliquez ici pour voir la vidéo
« L’Homme est le seul animal suffisamment intelligent pour être totalement idiot. »
Le hic, c’est que nous sommes formés, intelligents et mal barrés dans cet histoire de leadership ? Alors comment faire ?  « Le nez est l’idiot du visage. »

Que possède l’idiot de plus que celui qui est « intelligent » ?

– Le « flair » : il sent les événements et les personnes.
– L’empathie : l’idiot se démarque par sa bonté
– Un brin de folie : il sort des sentiers battus, joue et crée facilement.
– De l’étonnement. Il s’étonne, s’amuse et pose des questions pour apprendre.
– Il est vivant et spontané, motivant en un mot…
Toutes ces façons d’être s’apprennent et surtout se réapprennent… Et si nous devenions intelligent ET idiot plutôt qu’intelligent ou idiot ?
lecture recommandée  Les meilleures citations sur l’intelligence

*Daniel Goleman, psychologue américain, diplômé de Harvard, docteur en psychologie clinique et développement personnel, connu pour son livre Intelligence émotionnelle, paru alors qu’il était journaliste au New York Times.

**  Henry Mintzberg, universitaire canadien en sciences de gestion, auteur de nombreux ouvrages de management sur l’emploi du temps des cadres et dirigeants, l’efficacité managériale, l’organisation, le pouvoir, la planification stratégique, etc. Il a enseigné à l’INSEAD, Institut européen d’administration des affaires de Fontainebleau. Ses principaux ouvrages parus en France : « Le manager au quotidien », « Structure et dynamique des organisations », « Le management : voyage au centre des organisations », « Grandeur et décadence de la planification stratégique », « Des managers, des vrais ! Pas des MBA », « Le manager au quotidien. Les dix rôles du cadre », « Ce que font vraiment les managers ».

Gratuit : recevez les Newsletters

Valérie Wattelle, Aix-en-Provence

Valérie Wattelle, Aix-en-Provence

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x