Publicité
Publicité

Comment trouver la solution à tous vos problèmes

*** 3mn à lire *** Si vous perdez vos clés ou votre téléphone, le seul endroit où vous ne les cherchez pas, c’est le plus souvent sous votre nez. Dans la vie des affaires, lorsque surgit une difficulté ou un problème, la solution se trouve souvent devant vous, pourtant vous ne la voyez pas. Vous êtes face à un obstacle, et vous vous focalisez sur lui, le triturez, le retournez à plusieurs reprises, et plus vous agissez ainsi plus il ressemble à un vrai problème. Focus sur des pistes pour trouver une solution.

Vous cogner
contre le problème
ne le résout pas

Trouver une solution requiert une perspective différente de celle que vous avez utilisée pour définir le problème. Cela exige donc une approche intellectuelle différente: l’action de résoudre un problème de manière créative est une fonction de votre cerveau différente de celle qui vous permet de le définir de façon analytique. L’obstacle n’est pas le problème, ni la relation que vous avez avec lui. Vous ne parviendrez pas à le résoudre en gardant le nez collé sur lui. La solution consiste souvent à vous en éloigner et à vous dégager l’esprit pour identifier et inventer une solution.
Lecture recommandée L’humilité ou l’art du leadership vainqueur

PUBLICITE

Réinitialiser
votre approche du problème

Lorsque vous êtes en face d’un problème vous restez souvent bloqué sans trouver même un début de solution. Cela s’explique souvent par le fait que vous êtes pris, voire englué dans la situation, bloqué dans l’émotionnel et le subjectif. Prendre du recul et de la hauteur, vous changer les idées, occuper votre esprit à autre chose, augmentent vos chances de trouver une issue. Que ce soit le cinéma, une partie d’échec ou une balade à vélo, vous devez exciter les zones de votre cerveau qui aident à la créativité. Souvent ce seront des activités gratuites, dans tous les cas une activité éloignée voire à l’opposé de celle dans laquelle se trouve votre problème. En fait, vous changez de point de vue et allez le regarder sous un autre angle, et découvrir maintenant des failles dans sa difficulté, des débuts de passage, des pistes de lumière qui n’étaient pas visibles avant. La virginité de votre regard lui donne une acuité et une puissance de laser. Poussé à l’extrême ce serait demandez conseil à un imbécile…
Vous aimerez aussi Et si vous transformiez vos faiblesses en forces

Explorez un territoire inconnu

Vous pouvez être confronté à un problème qu’un autre a connu, assez similaire pour que vous puissiez emprunter la solution. Mais la solution n’est peut-être pas en l’état celle qu’il vous faut. Votre talent de « solutionneur  » de problème va consister à l’adapter pour la caler dans votre démarche. Quelle entreprise ou quelle personne a connu un tel problème ? Comment pouvez-vous adapter sa solution à votre situation ? Non seulement vous trouvez l’inspiration en examinant les autres mais vous confrontez votre cerveau à d’autres cheminements. En ajoutant des éléments inhabituels à son équation courante vous le forcez à  passer en mode de création et d’analyse du problème qu’il ne savait même plus aborder.
A lire aussi Le coaching d’affaires, est-il fait pour vous ?

PUBLICITE

Faire votre self brainstorming

Faire un brainstorming exige d’être en groupe pour brasser les idées. En attendant de réunir des personnes, essayez de faire seul votre remue-méninges, ou sur-activation de votre cerveau. Voici des pistes pour provoquer une « tempête » dans vos neurones et dégager une solution. Donnez-lui un autre nom, tentez de le mettre KO d’un coup, ou bien moquez-vous de lui. Vous avez sûrement à chasser de votre esprit dogmes et  idées préconçues, des principes qui vous empêchent de changer votre façon de voir et d’agir. Libérez-vous d’habitudes et schémas de pensée, de blocages psychologiques pour envisager une manière de réfléchir  efficace par rapport à votre problème. Ce n’est pas facile seul, mais cela vous fera avancer. Essayez de vous mettre à la place de votre problème, simplifiez-le à outrance ou changez-en l’ordre des parties, demandez-vous comment d’autres différents de vous feraient, ou tout simplement imaginez comment un enfant aborderait la question. Et si vous n’y arrivez pas, créez vite votre groupe de créativité pour brainstormer.
Ces idées ne vont sûrement pas résoudre à chaque fois votre problème, mais elles aideront votre cerveau à se mettre en état de trouver une solution. Parce que la solution existe, vous devez juste vous mettre dans des conditions propices à son éclosion, à l’instar de ce que John Fitzgerald Kennedy disait à l’université de Washington en Juillet 1963 : « Nos problèmes ont été créés par l’homme et nous pouvons donc les résoudre. Nos possibilités ne connaissent pas de limites. Aucun problème humain ne va au delà nos capacités.»
Vous aimerez aussi Comment réussir son brainstorming

Gratuit : recevez les Newsletters

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x